Doit-on toujours faire appel à un Avocat ?

Doit-on toujours faire appel à un Avocat ?


Doit-on toujours faire appel à un Avocat ?

Même si devant certaines Juridictions l’intervention d’un Avocat n’est pas obligatoire. Doit-on toujours faire appel à un Avocat ?

et ce sera développé ci-après, il va de soi que la complexité des règles de droit nécessite l’intervention d’un Avocat qui assurera la défense de vos intérêts. Doit-on toujours faire appel à un Avocat ?

Doit-on toujours faire appel à un Avocat ?

Doit-on toujours faire appel à un Avocat ?


PROCÉDURE : Doit-on toujours faire appel à un Avocat ?

La réponse en toute objectivité est positive.

Même si devant certaines Juridictions l’intervention d’un Avocat n’est pas obligatoire, et ce sera développé ci-après, il va de soi que la complexité des règles de droit nécessite l’intervention d’un Avocat qui assurera la défense de vos intérêts.

Il est important de rappeler que l’Avocat est tenu au secret professionnel et que, sauf quelques rares exceptions, il ne devra rien divulguer des informations confidentielles qui lui auront été confiées.

Cette précision est apportée car souvent je me suis retrouvé devant un client qui s’imaginait qu’en ne « disant pas tout », en taisant ses erreurs à l’Avocat il serait mieux défendu.

C’est tout l’inverse.

L’Avocat doit être informé du moindre détail de la situation pour être en mesure de définir la stratégie la plus adaptée au cas d’espèce.

J’ai notamment eu la désagréable surprise dans une procédure de constater que mon client ne m’avait pas dit que son affaire avait déjà été jugée.

Si bien qu’à l’audience le Confrère présenta le Jugement qui avait tranché la situation soumise à nouveau au Tribunal.

La procédure été naturellement irrecevable !

Si le client m’avait tout dit et notamment présenté ce Jugement, une autre action aurait pu être envisagée sous un autre angle et nous aurait permis de solutionner ses difficultés.

Pour revenir aux Juridictions devant lesquelles il faut « constituer » Avocat, doivent être distinguées les procédures orales et les procédures écrites.

Les procédures écrites imposent la constitution d’un Avocat.

Citons notamment les procédures ouvertes devant le Tribunal de Grande Instance au Civil.

Les procédures orales sont légions et ne nécessitent pas, sous réserve des observations déjà développées, l’intervention d’un Avocat.

Citons, sans que cette liste soit exhaustive :

  • Les procédures devant le Juge de Proximité,
  • Les procédures devant le Tribunal d’Instance,
  • Les procédures devant le Tribunal de Commerce,
  • Les procédures devant le Conseil des Prud’hommes
  • Les procédures devant le Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale (TASS)

Je voudrais conclure par une formule populaire : « A chacun son métier ».

Le métier de l’Avocat est la défense du Justiciable devant les Juridictions et la maîtrise du Droit.

Autant lui confier votre affaire vous perdrez moins de temps et serez surtout rassuré de savoir qu’un professionnel se charge de tout.

A bon entendeur !

Contactez-nous

Nous vous répondrons sous 48 heures